Festival International des Arts de la Rue « La rue Kitétonne » R.I.P.

C'EST TERMINÉ! pas de nouvelle édition, merci à tous pour cette belle

aventure!

Après trois éditions couronnées de succès dans Rosemont, de rencontres artistiques exceptionnelles, de collaboration entre Toxique Trottoir et la communauté rosemontoise, La rue Kitétonne, faute de financement adéquat, tire sa révérence. Sachez que le festival reste encore bien vivant dans nos cœurs. Nous tenons à remercier tous les artistes, bénévoles et participants qui ont su faire de La rue Kitétonne un événement rassembleur et festif,  et espérons pouvoir vous inviter à nouveau dans une autre aventure.

Les principaux mandats du festival sont de proposer une ouverture à la transversalité des disciplines artistiques, d'expérimenter scénographiquement avec l'espace public et d’initier une rencontre entre les artistes et les citoyens. Avec la Rue Kitétonne, Toxique Trottoir s'est donné comme défi de prouver que le social et l'artistique peuvent se côtoyer dans des projets exceptionnels. Sous ses dehors de fête de quartier, dans cette occupation des territoires de l’improbable, le festival est, d’abord et avant tout, une proposition artistique affirmée qui transforme un bout de quartier en espace de cohésion sociale.

Marie-Hélène Côté, Dominique Marier et Muriel de Zangroniz,
co-directrices artistiques







Les nouvelles de La rue Kitétonne

Montréal, le 2 mai 2013 – Après trois éditions couronnées de succès, le plus local des Festival international : La rue Kitétonne prend une année de relâche pour mieux se redéployer à l’été 2014. La rue Kitétonne, c’est trois jours de festivités extérieures et plus de 35 spectacles et activités gratuites pour célébrer et faire découvrir les arts de la rue.

Depuis 2010, La rue Kitétonne a connu un développement fulgurant. Toxique Trottoir, producteur de l’événement, profite de cette pause pour solidifier ses acquis et assurer la pérennité du festival. “Depuis les trois dernières années, nous avons constaté un fort sentiment d’appartenance autant de la part de la communauté artistique, du milieu communautaire que du public montréalais envers le festival, ce qui nous stimule à poursuivre nos démarches auprès de différents partenaires afin que l’événement soit à la hauteur de nos rêves” rappelle Dominique Marier, l’une des organisatrices. La Société de Développement Angus, qui accueillait pour la première fois l’événement au Technopôle Angus en 2012 a déjà confirmé son engagement auprès du festival pour 2014.

En juin 2012, la 3e édition de La rue Kitétonne affichait une programmation artistique novatrice et avant-gardiste provenant de multiples disciplines : cirque, théâtre, musique, danse, marionnette, performance et arts visuels. Plus de 8 000 festivaliers ont pu découvrir une centaine d'artistes issus de compagnies venues du Québec, de France, de Hollande et de Suisse sur le site du Technopôle Angus, dans l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie. En plus des spectacles, de nombreux projets de médiation culturelle, des rencontres de professionnels ainsi que plusieurs activités participatives complètent la programmation du festival.

Les arts de la rue pour mieux vivre ensemble
Plus qu’une célébration des arts de la rue sous toutes ses formes, le Festival la Rue Kitétonne mise sur l’intervention artistique hors les murs dans l’espace public. Celui-ci devient alors un espace collectif et solidaire, un lieu d’expression et d’échanges qui combat l’isolement, qui ouvre la population sur l’autre et sur la diversité.

Toxique Trottoir, producteur du festival La rue Kitétonne, œuvre à faire rayonner les arts de la rue. Fondé en 2004 par les trois artistes Marie-Hélène Côté, Muriel de Zangroniz et Dominique Marier, Toxique Trottoir investit des lieux variés, des espaces de vie, de travail, de cohabitation d'un quartier et ce, plus largement que les installations culturelles à proprement dit. Toxique Trottoir a déjà huit spectacles multidisciplinaires à son actif et parcourt les festivals et les événements à travers le Québec et le Canada pour les présenter. Avec La rue Kitétonne,Toxique Trottoir participera au positionnement de Rosemont en tant que quartier culturel à Montréal.

Source et renseignements: Marie-Hélène Côté, co-directrice artistique, Toxique Trottoir
514-728-4223
mariehelene@toxique.ca

Vous avez jusqu’à dimanche le 10 juin, minuit pour nous envoyer votre photo kitétonne.

La rue Kitétonne transforme le technopôle Angus en un monde curieux et fantastique: la rue se réinvente! Toxique Trottoir, invite photographes amateurs et professionnels à participer à l’anti-concours : Une photo Kitétonne!

Amoureux de la photo, vous êtes invités à prendre une photographie qui mette en scène au minimum : un divan, un individu ainsi qu’une bonne dose d’insolite! Ce projet participatif initié l’année dernière vous permet de laisser aller votre créativité!

Toutes les photographies reçues seront exposées dans la rue pendant le festival ainsi que sur le facebook Laruekitétonne.

Pour voir les photos déjà reçues : édition 2012 & édition 2011

Vendredi le 15 juin, poursuivez le festival jusqu’aux petites heures du matin…

Carmagnole vous invite à un cabaret sans retenue ni censure pour entrer dans le cœur de la nuit, de l’été, de la fête! Une programmation cirque de haute folie et de haut calibre suivi de dj à en craquer l’asphalte!

Carmagnole s’associe à La rue Kitétonne pour vous offrir une veillée enivrante, magique et déglinguée : costumez-vous et venez-vous délecter avec nous! Croque la nuit est l’unique manifestation payante de La rue Kitétonne; un cabaret bénéfice pour les deux organismes producteurs.

15 juin, les portes ouvrent à 22h30, dans le stationnement du technopôle Angu.

Billets en pré-vente sur le web à 15$ (carmagnole.net) , 20$ à l’entrée

 

Bonjour à tous,

Les ateliers nocturnes Magic Forest à Montréal se poursuivent pour la préparation de l'installation qui sera présentée lors de la 3ème édition de La rue Kitétonne les 14, 15 et 16 juin prochain. Chaque mercredi soir depuis la semaine dernière et jusqu'au festival nous nous retrouverons de 20h30 à 22h30 autour d'une bière dans l'atelier Toxique situé au 5550 rue Fullum, à deux pas du croisement Masson et Iberville dans l'arrondissement de Rosemont - La Petite-Patrie. Au programme : soudures, bricolage, peinture, petits travaux d'électricité...

Trois dates à retenir :
- Mercredi 30 mai >>> Atelier Toxique : construction des TerrVivorS
- Mercredi 6 juin >>> Atelier Toxique : résurrection des Lyonnais et des Burkinabè
- Mercredi 13 juin >>> Parc Jean Duceppe : montage de l'installation sur le site du festival

Magic Forest est un projet de médiation culturelle aboutissant à une installation interactive, lumineuse et sonore, donnée à voir dans l’espace public. Squares, jardins, parcs, arbres, espaces verts, se retrouvent transformés par la présence de créatures fantastiques et lumineuses qui (re)donnent la parole aux habitants et qui en dit long sur notre manière de raconter la ville. Pour cette nouvelle "infusion" à Montréal nous travaillons en partenariat avec la Maison du Phare, un centre médical spécialisé pour enfants malades situé en face du Parc Jean Duceppe où l'installation prendra place.

Si vous êtes intéressés, merci de nous envoyer un petit mail à cette adresse ( info@magicforest.fr ) pour nous prévenir de votre venue et pour toute autre questions, merci d'appeler Simon (438 879-8266 ) ou Martin (438 936-5179 ).

Pour plus d'informations, retrouvez-nous sur Facebook et MagicForest

En espérant vous y voir !
A très bientôt.